15K Leforest – Trail nature 2019

Une course pas comme les autres : un trail 100% nature

Voici un petit débrief de ma compétition qui s’est déroulé dans ma ville, soit la ville de Leforest, d’où le nom : la 15K Leforest – un trail 100% nature.

Nous voilà le 27 avril 2019 sous un temps pas trop terrible… En effet, la météo du week-end du 27-28 avril 2019 n’était pas en notre faveur ! Tout ce que je souhaitais, c’était d’effectuer la course sans pluie…

17h00 ! C’est parti ! L’heure est arrivée pour se préparer et se diriger vers la compétition. Celle-ci s’effectué dans le bois de Leforest situé à 500m de chez moi. Le top ! Préparation de dernière minute, pas de fatigue avec la route… on ne peux pas demander mieux.

Me voilà arrivé sur place pour aller récupérer mon dossard. Prêt pour se préparer tout doucement avec un petit échauffement dans les alentours de l’arrivée.

Préparation du stand de l’association Jadou et Louane sur la 15K Leforest

Me voilà enfin prêt et chaud alors direction le départ pour aller défier les 216 concurrents participant à la 15K Leforest.

15K Leforest départ
15K Leforest départ course
Départ 15K Leforest

Me voilà parti dans le peloton de tête. Nous étions 4 dans le groupe sur le premier kilométre et les coureurs se sont vite séparés dont moi qui a pris la 2ème place quelques centaines de mètres après le départ.

En effet, Antoine Muller, un tri athlète a vite pris la tête de cette course dans les premiers kilomètres. Au vue de son allure et de la distance qui avait à parcourir, j’ai réfléchi quelques secondes en me demandant la décision à prendre… Décision prise ! J’ai donc pris la peine de le laisser parti seul dans la course et de réguler mon allure pendant ces 15Kms. N’étant pas habitué à courir des longues distances car je ne dépasse pas les 10Kms en compétition et je pousse actuellement jusqu’à 16Km maximum lors de mes footings, sorties longues. Il fallait donc que je gère la course pour espérer faire un podium comme sur les dernières éditions.

Je m’étais fixé une allure pour cette distance, qui à la base devait être dans les alentours de 3’40 au Km… En sachant que c’est un parcours 100% nature avec des relances, des côtes, terrils… cette allure devait être la plus appropriée avec ma forme du moment. J’ai donc temporisé suite au démarrage rapide de mon concurrent car il était parti sur des allures de 3’15/Km, un peu trop rapide pour moi. J’ai donc levé le pied et fais ma course seul jusqu’au 7ème kilomètres.

Une première victoire sur la 15K Leforest : revenir sur le 1er !

Plus les kilomètres passent, plus la distance se réduit légèrement ! Bon signe pour moi ? Ou mauvais signe pour lui « haha » ? Après avoir regardé mes chronos sur chaque kilomètres, je m’aperçois juste que mon allure est quasiment constante, j’en ai donc déduis que c’étais mon adversaire qui été légèrement en train de craquer.

La confiance reprend un peu le dessus, le mental se renforce tout doucement et c’est arrivé au 7ème kilomètres que je commence à le rattraper et à le rejoindre sur le parcours. Confiant à ce moment là, je passe légèrement devant et je me suis donc dis : c’est maintenant qu’il faut te montrer présent et ne pas faiblir ! J’ai donc continué à garder cette allure sur le reste du trajet et pour continuer à le distancer sur le parcours, j’ai pris la peine d’accélérer  légèrement sur chaque petite portion du bois, des virages pour continuer à creuser tranquillement et jouer un peu sur son mental.

Cette technique à fait son effet car 2 kilomètres plus tard, le trou avait déjà fait son apparition. J’avais donc déjà pris de l’avance, il ne me restait plus qu’à assurer mes arrières pour la fin de cette course dans le bois. C’est bien beau de faire le malin à passer devant lui à la moitié du parcours mais il faut assurer jusqu’au bout ! Car la place du vainqueur peut vite arriver second avec une petite défaillance au cours de cette compétition.

Des obstacles pour durcir la course

En sachant que la difficulté se passe dans les derniers kilomètres du parcours, il fallait que je fasse le nécessaire entre le 10ème et le 14ème kilomètre. J’ai donc pris mon courage a « deux jambes » « haha » pour faire un léger effort et maintenir une allure assez rapide sur la dernière portion du bois. En effet, à partir du 14ème kilomètre se déroule cette fameuse grande difficulté, celle de la montée du terril de Leforest. Un terril qui possède exactement 230 marches !

Croyez moi, après avoir effectué 14 kilomètres, les jambes ne sont plus trop fraîche mais quand je sais que ce passage est obligatoire, il faut rester costaud dans sa tête et surtout assumer ce fameux acide lactique, cette contraction musculaire qui ne cesse de grossir au fur et à mesure des marches franchises !

Début des montées des marches de la 15K Leforest

Dans les débuts, je fais un peu le « fort », je monte les escaliers deux par deux puis au bout de 30 à 40 marches… Les jambes sont en panne et la malheureusement, il ne me reste plus le choix de les passer une par une jusqu’à la fin de cette ascension… Entre deux la fatigue étant tellement accumulées que j’ai failli me mettre à marcher jusqu’au dernière marche. Mais le mental à pris le dessus et je me suis donc fais mal jusqu’au bout ! Ne sachant pas où était mon concurrent, je ne pouvais pas me permettre du tout de perdre des secondes inutiles pour perdre cette victoire.

Loic Quinet 15K Leforest montée du terril
Fin terril 15K Leforest – 230 marches

Me voilà arrivé tout en haut du terril : très usé musculairement mais heureux d’en avoir terminé avec les marches « haha ». Alors quelles sensations ? Hummm, les sensations de ne plus sentir ses cuisses ! Après les marches se déroule une partie de 50m plat . Et pendant cette période je n’avais plus la maîtrise de mes jambes… je courais sans les commander et je sentais que je n’avais plus le pouvoir… Sur quelques foulées mes jambes étaient en train de fléchir toute seule avec les douleurs que j’avais accumulé.

J’en vois enfin le bout ! La fin approche

C’est la fin ! Cette fameuse descente… assez dangereuse pour les coureurs ne possédant pas de chaussure de trail ! D’ailleurs j’ai eu de la chance que le terrain n’avait pas été plus boueux. Je courais avec mes baskets, la compétition ne se serait pas déroulée comme ça. Je commence donc à descendre ce terril très pentu sur une allure très très « lente ». J’étais beaucoup sur mes appuis afin d’avoir la maîtrise totale de cette pente pour ne pas tomber et gâcher la victoire de cette course. C’est bon ! La descente est enfin faîte ! Le plus dur est passé, il ne reste plus qu’a savourer la fin de ce parcours, les derniers mètres et surtout la victoire !

Loic Quinet 15K Leforest Finish
Finish 15K Leforest

 Félicitation à tous pour avoir terminé ce 15K de Leforest et bravo aux 3 premiers hommes et femmes.

Pour conclure un dernier mot sur la 15K Leforest, le parcours, l’organisation : 

C’est une course que j’avais déjà effectué en 2016 et 2017. L’année 2018 a été une année blanche pour eux car ils n’ont pas réussi a réunir assez de bénévoles. Pourquoi ? Car les premières éditions se déroulaient au centre ville. Il fallait une organisation plus importante pour le barrage des véhicules sur les routes empruntées.

Mission accomplie pour l’année 2019 ! C’est un parcours qui a été 100% nature comme l’annonçait le Flyer.  Les organisateurs ont su palier à ces problèmes de trafic des véhicules. Chapeau bas a eux : aucun problème, que des solutions !

Un parcours trail donc 100% nature, un fléchage au top (impossible de se tromper de direction). Une bonne petite ambiance à la fin de cette course ce qui permet de finir avec le sourire. Un parcours nature qui vous fait voyager à travers le bois de l’Offlarde jusqu’au terril d’Ostricourt. Un tirage au sort en fin de course ! Bravo car pour une petite ville, j’ai trouvé personnellement qui avait énormément de cadeaux à gagner !

Un petit mot pour l’association Jadou et Louane

Le pompon ! Une fois de plus félicitation pour cette initiative ! L’association Jadou et Louane s’est permis d’aider deux jeunes filles : Jadou atteinte d’autisme et Louane qui a une maladie encore non étiquetée. Ils ont donc pris la décision de reverser 1€ par coureur participant à la compétition. Ce don permet de les aider et d’améliorer leur confort : la création d’une salle Snoezelen  chez eux. Si vous aussi, vous souhaitez faire un don pour ces jeunes filles et ainsi les aider. N’hésitez pas à faire votre don sur :Don pour l’association Jadou et Louane

La page facebook : Facebook : Jadou et Louane

Encore un grand merci à eux pour l’implication des tâches de chacun. De nos jours, on sait tous que le bénévolat est de plus en plus dur… Ça sera avec grand plaisir que je reviendrais l’année prochaine !!!

15K Leforest bénévoles

Equipe des bénévoles de la 15K de Leforest

Un petit article de la voix du nord a été effectué sur la 15K de Leforest. C’est toujours plaisant d’avoir un petit passage dans le journal en parlant de ma victoire. Vous pourrez lire l’article sur ce lien : Article 15K de Leforest

Pour vous donner un peu une idée, je vous montre ci-dessous quelques photos du parcours. Un parcours 100% nature : la 15K de Leforest !

Mes autres compétitions disponible : compétitions loïc QUINET

laisser un commentaire

 

© {2020-2021}. Progresser en course à pied